Mot du président

La richesse des initiatives des populations est époustouflante au Sénégal, dans tous les secteurs, dans tous les domaines et à toutes les échelles (...)

Publications en ligne

Galerie photos

MDDI

 

Au Sénégal, et particulièrement dans le Delta Saloum, la vague de sécheresse chronique des années 1970-1980 et ses conséquences sur l’agriculture, la pêche et les forêts (en terre ferme et de mangroves) ont des phénomènes de déforestation, d’érosion côtière, de salinité et d’acidification des sols.

La dégradation de la diversité biologique due aux pressions anthropiques, combinée aux phénomènes des changements climatiques, ont entrainé une forte migration des populations de l’intérieur des terres vers les régions côtières. Elle a également favorisé une baisse de la production alimentaire (agriculture, foresterie, halieutique) et des revenus des femmes, peu outillées et moins préparées à l’intensification de l’exploitation des ressources et à la concurrence.

En réponse à cette situation alarmante, ENDA GRAF et Frères des Hommes (FDH) ont élaboré le projet de Renforcement de la Résilience pour permettre aux populations du Delta du Saloum de concevoir et de mettre en oeuvre des mesures d’adaptation et d’atténuation appropriées.

D’ici 2023, le projet vise à améliorer durablement la résilience des collectivités territoriales situées dans le Delta du Sine-Saloum face au défi du changement climatique.

Et dans le contexte où le Sénégal va bientôt intégrer le club des pays producteurs d’hydrocarbures, avec la découverte d’importants gisements offshore de pétrole et de gaz dans l’aire du projet, le grand défi consiste à définir des stratégies raisonnées de développement transformationnel. Il s’agit donc de dégager des pistes de réflexions pour une exploitation responsable et rationnelle des dites ressources.

 

Rapport annuel 2018